fbpx
    enfant libre analyse transactionnelle | Performance et coaching

    Les états du moi – Comment réagir dans une situation d’infantilisation ? 

     

    Nous abordions le sujet des états du moi lors d’un article précédent sur l’Analyse Transactionnelle. Aujourd’hui, nous revenons sur cette méthode d’analyse des rapports interpersonnels avec des applications pratiques tout à fait spéciales. Nous allons en effet appliquer l’analyse transactionnelle aux situations d’infantilisation. Celles-ci apparaissent couramment dans nos relations professionnelles ou familiales, et sont parfois sources d’incompréhension. En passant par le filtre d’analyse des “états du moi”, la théorie d’Eric Berne, ces situations de la vie quotidienne, nous allons voir comment se sortir des situations dérangeantes d’infantilisation.

    Avant tout, nous aimerions mettre un avertissement.  Il est important de pratiquer l’Analyse Transactionnelle à l’aide d’un professionnel agréé. N’hésitez pas à me contacter pour que nous puissions échanger sur le sujet. 

     

    Les états du moi selon Eric Berne

    L’Analyse Transactionnelle permet d’analyser nos communications quotidiennes par l’identification des différents “moi” qui s’expriment. Eric Berne distingue trois États du Moi : Enfant, Parent, Adulte. Nous passons de l’un à l’autre état à tout moment de la journée. Chacun a son utilité propre, son rôle dans l’équilibre de nos comportements. L’Enfant, c’est le siège de nos rêves, émotions, peurs, rires. C’est notre moi enfant, que nous avons tous, qui est fragile et immature. Le Parent représente la règle et son respect, mais aussi le coté protecteur et nourricier. Enfin, L’Adulte est le “moi” pragmatique, celui qui prend du recul pour mieux être en cohérence avec la réalité. Le “moi” adulte est présent, il fait l’équilibre entre le “moi” enfant et le “moi” adulte. 

     

    Moi interne et moi relationnel

    Ces trois Etats du moi (EDM) étant posés, on peut avoir un État du Moi qui s’exprime intérieurement ou extérieurement (moi relationnel). De plus, il existe des EDM primaires pour l’Enfant et le Parent, comme par exemple “l’enfant dans l’enfant”, là où siègent les besoins fondamentaux. Les États du Moi Primaires correspondent à des injonctions ou besoins profonds, négatifs ou positifs, qui siègent en nous. Nous pouvons exprimer ces mois profonds de manière appropriée ou inappropriée à la communication qui se déroule. C’est positif lorsque c’est relié à la réalité, ou lié à la relation avec votre interlocuteur. L’Etat de Moi négatif correspond généralement à un surgissement d’une émotion passée dans le présent. Ainsi, le but de l’Analyse transactionnelle est de développer l’État du Moi Adulte en installant un bon équilibre et une distanciation entre l’expression du Parent et de l’Enfant. 

     

    Les états du moi fonctionnels 

    Au cours d’une conversation, plusieurs instances en nous vont s’exprimer tour à tour. La théorie d’Eric Berne distingue ensuite six Etats du Moi Fonctionnels, qui correspondent à des positions que nous adoptons au cours de nos relations interpersonnelles. Ces positions vont s’exprimer à l’intérieur de nous-mêmes (j’ai envie, il ne faut pas), ou dans notre discours adressé à l’autre, à l’extérieur (je t’interdis, je m’en fiche). 

     

    Parent

    • Le Parent Normatif est celui qui donne des ordres, pose les limites, la morale, attaché aux valeurs et à la règle. Dans un côté exacerbé, c’est une instance qui interdit, punit, exige, dévalorise et s’impose avec des préjugés ou jugements de valeur. Cet Etat du Moi s’adresse en général au côté Enfant de son interlocuteur, ou active des réactions d’Enfant Soumis (ES) ou Enfant Rebelle (ER). Exemple : PN “Ranges ta chambre !” / ER : “Non j’ai la flemme” / ES : “Oui tout de suite désolé”. Cet État du Moi est positif lorsqu’il permet d’instaurer un cadre à la conversation pour rappeler les règles structurantes. 
    • Le Parent Nourricier est rassurant, bienveillant, encourageant ou soutenant. Il donne des conseils et materne, son intérêt est d’éduquer tout en maintenant l’autonomie. Le Parent Nourricier est préoccupé par les dangers, la sécurité, le soin de l’autre. Il cultive l’altruisme dans ses paroles : “n’hésite pas à me demander de l’aide”. Il est structurant dans la mesure où il active le moi adulte de son interlocuteur. Enfin, il a tendance à protéger et materner son interlocuteur. En ce sens, il peut être écrasant car il déresponsabilise la personne, il écrase par le côté maternant, il veut sauver à tout prix.

     

    Adulte

    • L’Adulte est attaché aux objectifs, aux moyens, aux faits, au résultats, aux méthodes. Il est capable de décrire les émotions qu’il ressent sans toutefois les interpréter ou accuser l’autre de nous les avoir inspirées. La position Adulte est la meilleure stratégie proposée en communication Non Violente. Elle consiste en la description sa sensibilité telle qu’on la ressent en passant du “tu” au “moi”. Ainsi, “tu te moques de moi” deviens “je me sens humilié”. 

     

    Enfant

    • L’Enfant Soumis est une figure de soumission aux figures parentales, en fonction de la sécurité ou de l’insécurité qu’il ressent. Il est respectueux des usages et des normes, il s’adapte à l’environnement, accepte les règles et les applique. L’Enfant Soumis peut parfois être plaintif, charmeur ou réservé. Il cherche l’approbation du parent, s’excuse souvent, et par exemple va s’arrêter de parler lorsqu’on lui coupe la parole. Ce comportement suscite la réaction de Parent Nourricier ou Parent Normatif, mais peut aussi susciter la réaction d’Enfant Rebelle. Sa version négative se dévalorise en permanence, n’ose pas s’affirmer, ne sait pas dire non. 
    • L’Enfant Rebelle, quant à lui, se pose en réagissant à une forme d’autorité. Il a une fonction d’opposition légitime, qui sait dire non. Il peut avoir une conduite provocante et s’imposer de façon revendicative, défensive, énergique ou colérique. Dans sa version négative, c’est le “je veux, je fais ce que je veux, je ne suis pas obligé”. Il active le Parent Normatif chez son interlocuteur. L’Enfant Rebelle dans sa version positive est celui qui s’extirpe d’une position de victime par une saine révolte. Il est en réaction aux figures d’autorité. 
    • L’Enfant Libre est le “moi” spontané et désinhibé qui exprime notre ego. Il est l’expression des besoins, des émotions de base, de la création, de l’enthousiasme, de l’énergie. C’est le siège de la motivation. Dans aspect négatif, il ne se préoccupe ni de l’autre, ni de l’environnement, ni des contraintes. C’est la figure de la désinhibition des pulsions, qui entraîne parfois des actes irresponsables ou le manque de tact qui conduit à des gaffes. Il peut susciter le parent normatif dans sa version négative, ou l’Enfant Libre et la Créativité de l’Autre dans sa version positive.

     

    Représentation des états du moi fonctionnels

     

    3 états du moi fonctionnel - analyse transactionnelle - Performance et Coaching - Pierre Cochat coach certifié

    Il n’y a aucun mauvais état du moi, tous nous sont nécessaires. On parle d’un Etat du moi positif lorsque celui-ci est adapté au contexte, à la réalité ou à la relation. On parle d’un Etat du moi négatif lorsqu’il est extrême, nocif, contre-productif ou irréaliste. Dans une conversation, le moi intérieur et le moi relationnel peuvent s’exprimer ou au contraire être manquants ou altérés. 

     

    Le Principe des Transactions

    Nos conversations et communications au quotidien peuvent être représentées sous la forme d’une suite de transaction. C’est, en quelque sorte, une unité de l’interaction sociale. Un message est formulé par l’envoyeur, qui est reçu comme un stimulus, et entraîne une réaction de la part de l’interlocuteur. Une conversation est un enchaînement de transactions. Et l’analyse transactionnelle permet de prendre conscience de ce qui se passe dans cette interaction, en répondant aux quatre questions suivantes. 

    • Dans quel État se trouve le moi interne au moment de l’émission du message ?
    • Dans quel État du moi relationnel le message est-il exprimé ? Par exemple, on peut masquer son manque de confiance en soi par de la directivité. J’emploie le parent normatif en aboyant des ordres, alors qu’en fait je suis terrorisé, je suis dans l’Instance Enfant.
    • À quelle Instance de l’autre j’adresse mon propos ? Si je m’exprime en parent normatif, je m’adresse à l’enfant de mon interlocuteur. Je peux donc m’attendre à une réaction d’enfant soumis ou d’enfant rebelle. Si c’est le cas, on dira que les transactions sont complémentaires.
    • Quelle instance me répond chez mon Interlocuteur ? 

     

    Les types de transactions

    On parle de relations complémentaires quand l’état visé par l’émetteur est bien celui qui répond.

    On parle de transaction cachée lorsqu’il y a un double message : par exemple, le message explicite est un ordre (parent) mais le message implicite est une demande (enfant). Une transaction cachée est reconnaissable par les sous-entendus ou l’ironie dans le discours.

    Enfin, on parle de transaction croisée lorsque la transaction cachée s’adresse depuis une instance A à une instance B de l’interlocuteur, et la réponse depuis l’instance A de l’interlocuteur, à l’instance B de l’envoyeur. Une réponse est dite positive lorsqu’elle est appropriée au contexte. L’interlocuteur a identifié la transaction cachée. En révélant la transaction cachée, la personne a estimé qu’elle éviterait de se retrouver dans une situation ambiguë qui pourrait impliquer ensuite des malentendus. Ainsi, c’est un choix stratégique que de révéler une transaction cachée, car cela permet d’éviter le début d’un jeu psychologique. 

    Tout cela nous montre l’importance qu’on accorde au langage en analyse transactionnelle. Trois règles de communication peuvent aider à mieux s’exprimer, à mieux dire les choses correctement.

     

    Schéma 1 : Stimulus de l’interlocuteur adressé depuis l’instance

    etat du moi performance et coaching

     

    Schéma 2. Réponse de l’Adulte à l’Adulte

    analyse transactionnelle pierre cochat

     

     

    Trois règles de communication

    1. Les transactions complémentaires peuvent durer éternellement, tant que les positions respectives sont répétées. 
    2. Lors d’une transaction croisée, la communication en cours est interrompue et prend un cours nouveau.
    3. S’il y a une transaction cachée, c’est le message implicite caché qui détermine l’échange. 

     

    autorité autoritarisme état du moi

     

    Bilan : Comment déceler l’infantilisation ? 

    Les schémas d’infantilisation sont donc le cas précis d’un Parent Normatif ou à la rigueur Parent Nourricier, qui s’adresse à notre Enfant intérieur. Le discours contient des injonctions autoritaires dans un contexte ou elles ne sont pas appropriées.Voici quelques indices pouvant signaler l’infantilisation :

    • Apparition d’une hiérarchie cachée
    • Tutoiement ou utilisation de vocabulaire simplifié 
    • Ordres non négociables “tu dois”, “il faut”
    • Ton paternant négatif (peut contenir du sexisme) ou maternant négatif
    • La personne « fait la morale » dans un contexte ou ce n’est pas approprié

    Dans ces situations, il peut être parfois très difficile de distinguer une bienveillance ou protection apparente d’une opération négative et non constructive.

    En premier lieu, assurez-vous que votre position physique est d’égal à égal. Redressez vous sur votre chaise, utilisez les silences dans la conversation et regardez la personne au fond des yeux avec calme. 

    Ensuite évitez de réagir en enfant, car toute perte de contrôle ou réponse impulsive mènera à une impasse dans les transactions.  Il vaut mieux répondre en réaffirmant une posture Adulte. A un “tu es sûre que tu as bien regardé tes chiffres ?” on peut répondre “oui et j’aimerais bien savoir ce que tu en penses”.

    Votre interlocuteur jouera soit sur la loi « c’est écrit dans le règlement, tu avais signé un contrat », soit sur les émotions « je suis déçu, je pense que tu n’es pas en forme en ce moment » pour vous faire revenir à un Enfant Négatif.  Il est important de sans cesse rééquilibrer le dialogue, ou s’en désolidariser en cas de jeu psychologique ou d’impasse. Et en même temps, il ne faut pas se couper de son enfant libre, de son enfant rebelle. Tout est question de dosage et de situations.

     

    Pour aller plus loin..

    Pour plus d’informations sur l’analyse transactionnelle, les états du moi ou bien pour mieux comprendre ce qui se passe dans vos relations, n’hésitez pas à me contacter !

    Vous pouvez aussi regarder la video « Confiance en soi et Sport – l’analyse transactionnelle décryptée de manière concrète. »

    Back-to-top
    %d blogueurs aiment cette page :