John Wooden 1972 - Performance et Coaching

John R. Wooden, coach d’exception – La pyramide du succès

Dans la série des grands coachs sportifs (américains), je voudrais John R. Wooden. Si vous ne le connaissez pas, voici une petite biographie :

il est né en 1910, mort en 2010

John Wooden est considéré comme le plus grand entraîneur du sport universitaire américain (il était entraîneur de basket de l’équipe de UCLA)

il a remporté 10 fois le championnat NCAA en tant que joueur et 10 fois en tant qu’entraineur de UCLA !

En 27 ans de carrière, c’est 620 victoires pour 147 défaites

John Wooden n’était pas qu’un simple coach. En effet, son enseignement dépassait le cadre du terrain. Il était attaché à enseigner à ses joueurs, des principes et des valeurs autant qu’il s’est attaché à leur apprendre le basket.

C’était un homme avec une philosophie de vie, qu’il décrit dans sa pyramide du succès. Et ses paroles et pratiques sur ce qu’il faut pour gagner ne s’appliquent pas seulement au sport : elles s’appliquent tout particulièrement au monde de l’entreprise, au management.

Pyramide du succes de John Wooden

La base de la pyramide du succès

L’assiduité serait la pierre angulaire de la réussite; le succès provient de l’effort et du travail. Il n’y pas de truc magique, pas de chemin facile, pas de raccourcis.

Les bonnes relations, le respect, l’amitié demandent des efforts.

La fidélité, la loyauté envers soi même (envers les autres). Respecter ses propres valeurs

La coopération avec notamment toutes les personnes autour de moi. John Wooden dit « intéressez vous à trouver la meilleure solution et non votre solution ». Plus qu’intéressant pour une équipe ….

L’enthousiasme. Pour lui, nous devons toujours profiter pleinement de ce que nous faisons. Toujours y trouver du positif (le verre à moitié plein)

Le second niveau de la pyramide du succès

La maîtrise de soi. s’auto contrôler, conserver ses émotions sous contrôle. « le sens commun est essentiel »

La vigilance. Etre observateur, rechercher toujours l’amélioration de soi-même (et de son équipe/entreprise)

L’initiative. Prendre des initiatives, des décisions. Apprendre de ses erreurs et surtout ne pas avoir peur de se tromper.

La persévérance. Avoir des intentions, c’est à dire se fixer des objectifs (SMART) et être déterminé à les atteindre. Et si ça ne marche pas, on persévère mais sans s’entêter (car on apprend des erreurs, cf. ci-dessus).

A ce niveau 2, nous sommes dans l’ambition, dans la sincérité.

Le troisième niveau de la pyramide du succès

La préparation. le talent peut te propulser au sommet, mais la préparation, l’organisation fera en sorte que tu y restes. Préparation mentale, physique et morale.

Les habiletés. Apprendre sans relâche, travailler sans cesse sur ces compétences.

L’esprit d’équipe. Avoir toujours de la considération pour autrui au point de savoir passer outre sur ses propres intérêts pour le bien de l’équipe. C’est un des facteurs qui pour moi différencie totalement les équipes sportives des équipes en entreprises : en 30 années d’expériences professionnelles, je l’ai rarement vu en entreprise à l’exception peut être des équipes projets et quasiment inexistant au niveau d’une organisation dans son ensemble.

A ce niveau 3, nous sommes dans l’adaptabilité, dans la l’honnêteté.

Le quatrième niveau de la pyramide du succès

L’équilibre. Etre soi même, faire face aux évènements de la vie. S’accepter avec ses forces et ses faiblesses (un des aspects de l’estime de soi)

La confiance. Confiance en soi, faire confiance. Jamais acquise, toujours en devenir.

A ce niveau 4, nous sommes dans nos propres ressources, dans la fiabilité.

Le sommet de la pyramide du succès

L’excellence (dans la compétition). Faire de son mieux quand on a besoin du meilleur de soi même. Pour John Wooden, nous avons tous les jours des occasions d’être au meilleur de nous même.

A ce niveau 5, nous sommes dans l’effort, dans l’intégrité.

Et à travers notre excellence, nous sommes dans la croyance (en nous, en les autres) et la patience.

En complément de cette traduction, je vous partage un entretien de John R. Wooden d’une quinzaine de minutes. Il avait 98 ans à ce moment là.

Quelques unes des ses phrases :

  • Toujours apprendre des autres.
  • Ne jamais cesser d’essayer d’être le meilleur que l’on puisse être.
  • La paix de l’esprit est atteinte uniquement à travers la satisfaction de savoir que l’on a fait l’effort de faire du mieux que l’on pouvait.
  • Votre réputation est comment vous êtes perçus ; votre caractère est ce que vous êtes vraiment.
  • Quel que soit ce que vous faites, vous devez être patients. Vous devez avoir de la patience pour tout.
  • Les trophées brillants sur nos étagères ne peuvent jamais nous faire gagner le match de demain.
  • Continuer quand d’autres abandonnent.
  • Perdre, sans avoir peur de tomber
  • Le voyage est mieux que la fin. Quelquefois quand vous arrivez au but, vous êtes presque déçus. Mais c’est le chemin pour y arriver qui est amusant.

Pour un coaching en management d’entreprise, n’hésitez pas à nous contacter !

John R. Wooden, coach d’exception – La pyramide du succès
Notez cet article