L’esprit d’équipe en entreprise : le parallèle avec le sport

esprit equipe entreprise sport

Esprit d’équipe en entreprise : Ou comment transposer les apports du monde du sport en entreprise

Il existe des connexions bien souvent sous estimées entre le sport et l’entreprise. En effet, des valeurs, telles que la solidarité, la loyauté, le courage, inculquées par les différentes disciplines sportives peuvent vous servir à construire une mentalité de gagnant à vos équipes. A votre entreprise. On peut se poser la question du fameux esprit d’équipe en entreprise, de la même manière qu’il existe dans les équipes sportives performantes.

Pour illustrer mon propos, je reprendrai une citation de Claude Onesta (entraîneur de l’équipe de France de handball depuis plus de 15 ans et qui a « obtenu » 2 titres olympiques, 4 titres mondiaux, 3 titres européens, soit 9 titres pour 10 finales jouées) de son livre « le règne des affranchis » – édition Michel Lafon : « Une équipe est avant tout un espace incertain, fait de rapports de forces, d’adhésion, de rejets, d’hypocrisies, de faux-semblants et jeux de rôle sournois, une société des hommes, tout simplement… Une communauté d’intérêts individuels qui par une communauté de valeurs va devenir une communauté de destins. »

Le fameux esprit d’équipe en entreprise que chaque dirigeant, manager cherche à développer, à cultiver. Le sport (en particulier le sport de haut niveau) fascine toujours le monde de l’entreprise. Comment faire que 1 + 1 = 2 voir 3 ? Quels sont les parallèles que l’on peut faire ? Quels sont les savoirs qui sont transposables ?

 

L’importance du fameux « Esprit d’équipe »

Dans de nombreux sports, l’esprit d’équipe – la solidarité entre ses membres – est quelque chose de primordial. Il est assez rare de voir une équipe de basket, de foot gagner un match si elle est déchirée de l’intérieur. Cela ne veut pas diresprit d'équipe en entreprise : ramer dans le même sens et à la même alluree qu’il n’y a pas des divergences, des intérêts individuels contraires, des tensions, etc. Mais ces facteurs sont (dé)passés, (sur)passés.

Et bien, dans une entreprise, côté ressources humaines, gestion des salariés et de sa hiérarchie, c’est la même chose. Si vos collaborateurs ne sont pas capables de travailler ensemble, il est important de se poser les bonnes questions. Le bon état d’esprit d’équipe en entreprise (comme dans le sport) ne rime pas toujours avec amitiés, camaraderie, entraide, etc. Il faut arriver à insuffler un état d’esprit qui outre passe les ressentiments individuels. Comme le fait un entraîneur pour n’importe quelle équipe. Ce questionnement peut aussi porter sur « votre champion » (ce salarié « parfait » vérifiant tous les critères mais qui par exemple a du mal à s’intégrer, à faire passer ses idées, etc.).

J’aime beaucoup cette image de l’aviron : dans ce sport extrêmement exigeant au niveau physique, au niveau mental, il faut ramer dans le même sens ET à la même allure pour être performant !

En tant que manager ou DRH, vous devez faire progresser vos collaborateurs, les aider à développer leurs potentialités. Votre objectif est de les accompagner à évoluer dans leur carrière tout en alliant performance et épanouissement.

 

Protéger ses collaborateurs et les accompagner

Dans le sport, des acteurs « extérieurs » comme les sponsors, les fédérations, les présidents de clubs mettent souvent la pression à certaines équipes, afin que ces dernières obtiennent des résultats à la hauteur de leurs attentes. L’entraîneur d’une équipe est là pour calmer le jeu entre les deux parties et protéger son équipe. Le parallèle avec le monde de l’entreprise est frappant. Que se passe-t-il quand des actionnaires se montrent pressés de connaître des résultats ? que le management par les chiffres et objectifs dépassés est la norme ?.

Une équipe sous pression est une équipe malade. C’est une équipe qui stress qui, à cause de ce stress, commet des erreurs (n’a plus le droit à l’erreur), prend du retard et – de ce fait – ne peut être productive. La peur devient le mot d’ordre (même non prononcé) : peur de mal faire, peur de se tromper, … cela tue toute initiative, ruine la créativité.

Et les effets peuvent être encore plus néfastes sur une certaine catégorie de salariés : les jeunes et les nouveaux embauchés. Comment favoriser leur intégration, leur acclimatation dans une telle ambiance ? Leur laisser le temps de s’adapter au rythme et aux objectifs de votre entreprise leur permettra de prendre leurs marques. Puis d’intégrer plus efficacement l’équipe déjà en place, de s’épanouir et donc – par extension – de devenir plus efficace. Avec les générations post années 1990, mon expérience de dirigeant d’entreprise pendant 25 ans m’a fait prendre conscience de la nécessité absolue d’avoir un esprit d’équipe en entreprise porteur de sens. Et cela ira grandissant avec les générations futures.

Je rappellerai juste une phrase que de très grands entraîneurs de sport collectif ont un jour prononcé : « Ma mission ne consiste pas à bâtir une équipe avec les joueurs que j’aimerais avoir, mais à composer avec ceux que j’ai ».

 

Construire sur le long terme un esprit d’équipe en entreprise

Il est important de construire une stratégie d’entreprise avec ses équipes et de ne pas l’imposer en espérant en tirer le maximum. Ainsi, un entraîneur co-construit avec son équipe. Vous devrez faire de même.

Cela ne vous mettra pas à l’abri d’erreurs. Ce travail d’ajustement(s) partagés est nécessaire pour construire une stratégie efficace sur le long terme, qui vous permettra de vous démarquer de vos concurrents et d’être réellement efficace.

Créer ce climat de bien vivre ensemble, d’épanouissement individuel, de culture collective ne peut être imposé par le Management. Et pour cela, le cadre et les valeurs communes sont les deux piliers fondateurs. Sans ces fondements, point de confiance, de cohésion, et donc de coopération entre les individus.

De même, vous devez être capable de construire (voir de déconstruire si nécessaire) vos équipes sur la durée. A travers une approche de type Coaching (individuel ou d’équipe), vous serez en mesure de détecter rapidement les nouveaux talents qui feront fleurir votre entreprise et lui apporteront de la valeur ajoutée. Nous vous apprendrons à consolider vos équipes, ce qui est indispensable pour le développement sur le long terme d’une société.

En bref, je vous soumets une problématique que nous rencontrons systématiquement dans les sports collectifs : « comment valoriser les joueurs remplaçants qui sont là pour aider, accompagner et aider à développer les potentiels de l’équipe » ?

 

Favoriser une communication transparente

Le manque de communication ou une communication imparfaite sont le lot de nombreuses entreprises ou de groupes. Dans une équipe sportive performante, l’entraîneur joue avant tout se rôle de passeur de sens. C’est un catalyseur des échanges, de la compréhension de ce qui se joue. C’est le garant d’une certaine harmonie. Dire cela et surtout le mettre en œuvre, ne veut pas dire vivre dans le monde des Bisounours ou bien de dire tout à tout le monde.

Ainsi, la franchise, la sincérité d’un manager sont autant de garantie du climat de confiance. La tricherie verra ce beau montage s’effriter progressivement. Vos équipes ne sont pas aveugles et se rendent finalement compte que quelque chose n’est pas clair. Hors, une ambiance basée sur du soupçon n’est pas ce qu’il y a de mieux pour faire fonctionner une équipe. Un esprit d’équipe en entreprise efficient peut se mesurer à la capacité des personnes à se dire les choses. Donc aux possibilités offertes par l’organisation pour le faire.

 

Encourager son équipe pour favoriser le dépassement de soi

Si une équipe n’est pas stimulée, mise en valeur, encouragée, poussée dans ses retranchements, il sera difficile pour ses membres d’avoir l’envie de se battre pour sa société, de s’améliorer et de se dépasser.

De même, le dépassement de soi (associé aux facteurs de la motivation intrinsèque / extrinsèque) est un élément important du sport. Il est favorisé par le coach à travers une attitude ferme, mais encourageante.

Vous devez permettre à vos équipes de se sentir bien pour qu’elles puissent donner le meilleur d’elles-mêmes pour la société et son développement. La responsabilisation est une approche porteuse de sens et qui donne de très bon résultat.

 

Pour aller plus loin

Comme je l’ai découvert il y a de nombreuses années, la performance est multiple (cf. la notion de Performance Globale développée depuis plus de 70 ans par le CJD – le Centre des Jeunes Dirigeants).

Je vous encourage aussi à lire ce petit article “L’élément humain de Will Schutz” ainsi que celui sur la gestion des différends.

Grâce à notre approche, vous pourrez dynamiser vos équipes et les rendre plus épanouies. Nous mixons des pratiques entrepreneuriales et sportives qui sont une ouverture à une pluralité de pratiques orientées résultats. Pour en savoir plus, contactez moi.

Publier un commentaire:

Pierre Cochat.

96 Boulevard de la Libération 94300 Vincennes
06 12 43 79 28
[email protected]