Se préparer mentalement pour faire face aux enjeux

se préparer mentalement pour faire face aux enjeux

Dans le domaine du sport, mais également dans la vie de tous les jours pour faire face aux enjeux, la préparation mentale a toute sa place. Comme je l’ai déjà évoqué dans plusieurs articles de mon blog, un sportif de haut niveau apprend à développer et utiliser sa force mentale pour pouvoir mieux exploiter son potentiel. Cependant, une compétition sportive, quelle qu’elle soit, peut être source de stress, de nervosité. Et la pression ressentie peut entraver les performances physiques, les performances techniques, tactiques. La perception de la difficulté du défi à relever vs celles de nos moyens pour y faire face, est un facteur possible de stress. On appelle cela la balance de perception des facteurs cognitifs du stress.

Ainsi, pour moi, la préparation mentale joue un rôle pro actif et réactif. Je vous propose de découvrir les bénéfices de la préparation mentale.

 

Pourquoi se préparer mentalement ?

L’objectif de la préparation mentale grâce à un préparateur certifié va au-delà de l’amélioration des performances sportives. La préparation mentale a pour but de préparer, entraîner et aider le sportif. Elle lui permet de mieux se connaître, de comprendre ses ressorts psychologiques. Elle permet de travailler la concentration, la relaxation, la motivation. Les routines sportives, le travail d’un geste à travers la visualisation mentale. Mais également la confiance en soi, la fixation d’objectifs, etc. Pour moi, la préparation mentale permet de maîtriser toutes les subtilités de vos fonctions cognitives et émotionnelles comme le stress, l’anxiété ou l’attention.

Ce type d’entraînement aide également à anticiper vos comportements en activant les bons leviers de la motivation, de la concentration. Et également et surtout les bons leviers du plaisir, du jeux, qui sont selon moi très importants dans la pratique sportive. Y compris à haut niveau.

Pour cet entraînement, le préparateur mental va utiliser diverses techniques. Différents outils basés sur la créativité personnalisée pour accompagner mentalement le sportif vers la réussite. En effet, chaque athlète, chaque sportif est différent. Pour ma part, je préconise une approche individualisée, contextualisée et progressive. Le copier / coller ne fonctionne pas pour faire face aux enjeux !

 

se préparer mentalement Pierre Cochat préparateur mental certifié

 

Préparation mentale et blessure

Une autre facette, moins connue de la préparation mentale, concerne la gestion des blessures d’un sportif. En effet, comme je l’ai expliqué dans un précédent article, le traitement de la blessure chez un sportif nécessite une approche globale. Ainsi, l’imagerie motrice aura des apports bénéfiques d’un point de vue psychologique, physiologique et sportif. Par exemple, le coach mental évalue et diagnostique l’état émotionnel de l’athlète afin d’établir un programme qui combine des exercices de préparation mentale avec des objectifs établis en collaboration avec l’entraîneur du sportif.

Les exercices mentaux peuvent porter sur la perception de la douleur, sur l’exécution mentale d’un geste avec le membre blessé pour faciliter la récupération fonctionnelle. Mais également sur une approche de réduction de l’anxiété, de discours interne positif.

Je vous recommande vivement de prendre connaissance des travaux d’Aymeric Guillot sur le sujet et de visionner sa conférence.

 

Préparation mentale pour les coachs, les entraineurs

Il me semble aussi important de dire que la préparation mentale ne concerne pas que les athlètes. Elle est aussi bénéfique pour les coachs, les entraineurs. En effet, comme un manager en entreprise ou bien un dirigeant d’entreprise, mieux se connaître, développer ses savoir être (soft skills) me semble primordial pour un coach.

Arriver à prendre du détachement par rapport à une situation sur un match pour demander un temps mort au bon moment, pour effectuer un coaching ou le remplacement d’un joueur. Ne pas communiquer son propre stress à son sportif, à son équipe. Savoir utiliser toutes les facettes de la communication pour faire passer les messages. Voici quelques apports concrets de la préparation mentale pour les encadrants.

 

se préparer mentalement pour faire face aux enjeux

 

Comment faire face aux enjeux ?

Pour faire face aux enjeux, le sportif devra entraîner son cerveau comme son corps. Prendre conscience de ses habiletés mentales (par exemple, à travers le questionnaire OMSAT-4 pour en faire une photo à l’instant t). Identifier vos points forts pour les travailler mais sans surjouer ! Travailler les points faibles pour qu’ils ne soient pas rédhibitoires. Il faut du temps pour muscler votre cerveau, pour coder un circuit neuronal sur mesure permettant d’automatiser un geste performant, précis.

Mais il me semble aussi fondamental de comprendre ce qui se joue pour vous lors d’une compétition, lors d’un match (avant, pendant et après l’épreuve). Cela touche aux aspects psychologiques de la performance. Par exemple :

  • Face à un enjeu, êtes-vous plutôt sensible à la récompense (« gagner mon premier grand chelem ») ou bien à la menace (« c’est la première fois que je suis en finale ») ? La réponse à cette question n’est pas si basique.
  • Votre préférence c’est d’être orienté vers l’action, dynamique, direct ? Ou bien d’être plus posé, plus analytique, précis, organisé ? Là aussi, ces 2 facettes sont intéressantes.

Je vous invite à découvrir votre profil de performance pour mettre des mots sur ce qui vous met en confiance, vos facteurs de motivation, vos forces, vos angles morts, vos sources d’énergie, etc. Grâce à votre profil de performance, vous allez identifier vos sources de stress, votre fonctionnement sous pression ainsi que la façon dont vous prenez vos décisions face à une telle situation. L’objectif étant de travailler votre mental de façon positive.

 

Comment se préparer ?

Pour moi, la préparation du mental du sportif s’articule autour de 3 phases :

  • Préparation,
  • Action,
  • Récupération.

La partie préparation commence plusieurs mois, semaine avant l’épreuve. C’est véritablement de l’entrainement de manière dissociée puis associée. Elle se prolonge quelques heures avant une épreuve mais aussi quelques minutes avant de démarrer.

Dans l’action, de nombreuses techniques apprises sont alors appliquées. Par exemple, évacuer l’erreur que l’on vient de commettre, le point que l’on vient de perdre (surtout que dans certain sport comme le tennis, on ne peut pas faire autrement que de perdre des points !). Visualiser le pénalty, la transformation que je vais passer. Se relâcher pour effectuer le geste précis

Après un match ou une compétition, l’athlète doit récupérer physiquement et mentalement. Dans des tournois, des championnats, il doit se projeter sur le prochain match, la prochaine épreuve.

Dans la suite de l’article, je vous propose quelques exemples de méthodes ou d’exercices pour se préparer mentalement et faire face aux enjeux. Ils font partie de la démarche que je propose aux athlètes, sportifs que j’accompagne depuis 10 ans.

 

Réserver un premier rendez-vous gratuit et sans engagement avec Pierre Cochat :

Coach professionnel, Préparateur mental et Sophrologue RNCP à Vincennes

RDV Contactez | Performance et coaching, Pierre Cochat

 

La visualisation mentale pour se projeter dans le scénario idéal

visualisation mentale. Se préparer mentalement pour les enjeux, la performance

Première chose que je vous conseille : la visualisation mentale ou l’imagerie mentale. Ses domaines d’application sont multiples comme je l’ai expliqué dans des articles précédents sur mon blog. Une possibilité consiste à s’imaginer mentalement (et ressentir) une victoire à venir, le prochain match, la prochaine compétition, mon oral de bac, mon intervention devant 50 personnes, … Cette méthode de préparation est issue de la sophrologie et fait partie des Techniques d’optimisation du potentiel ® (les TOP) sous le nom de Préparation mentale de la réussite (PMR

Le fait de visualiser sa réussite (avec ses 6 sens – les 5 sens classiques et la proprioception) permet d’ancrer ses sensations, ses émotions. Cela aide à prendre conscience de ses capacités et à développer la confiance en soi. Cette technique de préparation mentale favorise la motivation, la régulation des émotions, la gestion du stress, la concentration. Elle permet aussi de prendre conscience de son discours interne positif et de mettre de côté les pensées parasites négatives. Elle est efficace et de nombreux sportifs l’utilisent (par exemple le nageur Florent Manaudou l’a évoqué dans des entretiens).

Cet outil de préparation mentale vous isole du monde extérieur tout en étant réceptif et centré. Vous êtes moins perméable aux doutes, aux réactions du public, etc. Vous êtes ainsi moins exposé à la pression qui peut vous faire perdre vos moyens.

 

Préparation mentale : concentrez-vous sur la solution, pas sur le problème

PNL - Passer de l'état présent à l'état désiré

Cette technique de préparation du mental est très généraliste et vous aide à résoudre de nombreux problèmes. Elle est issue de la PNL, la Programmation Neuro Linguistique. Elle permet de passer de l’état présent à l’état désiré en utilisant ses ressources (les vôtres, les autres). Avoir un cadre de pensées Objectifs c’est :

  • Etre focus sur le Futur plutôt que Passé
  • Se questionner avec des « Comment, Comment je peux changer ça, …. » plutôt que des phrases de type « Pourquoi »
  • Croire que ce que nous vivons nous donne des feed-back plutôt que porteur d’échec
  • Avoir un état d’esprit Curiosité plutôt que Fermeture

Cherchez d’abord à savoir quelle est actuellement votre plus grosse difficulté dans votre pratique sportive. Une fois que vous avez la réponse à cette question pertinente, énumérez sans aucune restriction (j’appelle ça le mode pop-corn), tout ce qui vous vient par la tête en répondant à la question « Comment je peux améliorer ce point ? ».

Acceptez la situation telle qu’elle se présente à vous et recherchez des solutions pour lutter contre, pour agir. Cela est d’autant plus vrai lorsque le facteur de problème est extérieur et ne dépend pas de vous. On appelle cela les menaces dans la méthodologie SWOT (Force, Faiblesse, Opportunité, Menace). Le lâcher prise est un aspect à travailler pour développer ses capacités d’adaptation, pour chercher des solutions. Et comme on ne peut pas tout prévoir, on développe cette capacité en toute circonstances (and what if ….)

 

Préparation mentale et relaxation

Selon l’entraîneur de football Arsène Wenger, un sportif de haut niveau déploie son plein potentiel s’il mobilise et contracte suffisamment les chaînes musculaires indispensables au geste sportif, tout en décontractant totalement les autres. Cette remarque fait écho à tout ce qu’un spectateur voit pendant une compétition : lorsqu’un sportif se raidit, se crispe, perd la fluidité de ses mouvements, il devient moins performant. Les muscles qu’il contracte inutilement gaspillent en effet de l’énergie et perturbent l’action des muscles « utiles ».

Le relâchement physique bien ciblé est alors nécessaire. L’une des meilleures techniques de préparation du mental pour y parvenir reste la relaxation dynamique. Vous pouvez utiliser plusieurs techniques de relaxation issues des TOP :

  • La relaxation musculaire directe
  • Relaxation musculaire indirecte par tension relâchement des muscles
  • Utiliser une image mentale de détente
  • La relaxation sensorielle basée sur le training autogène de Schultz
  • La relaxation psycho physiologique personnalisée (R3P)

Cette prise de conscience de la détente, du relâchement est souvent associée au fait de fixer son attention sur la respiration. Cela aide à éloigner les pensées négatives comme la peur, le doute…

 

Essayez d’atteindre l’état de « flow »

L’idée de plaisir et de jeux est au cœur de la performance sportive. D’autant plus lorsque l’on est sportif professionnel, athlète de haut niveau. Se questionner sur ses motivations (facteurs motivationnels intrinsèques, facteurs motivationnels extrinsèques), sur ce qui me plait, ce qui me déplait. En quoi je m’épanoui dans ce que je fais. Autant de questions qu’un sportif doit se poser pour mieux se connaître et cheminer vers un but plus grand : atteindre le flow pour mieux réussir ses objectifs.

L’état de flow décrit une expérience optimale, un moment durant lequel l’athlète est totalement immergé dans son activité. Le flow peut se manifester de différentes manières selon le sport pratiqué, mais voici quelques exemples palpables :

  • Un footballeur qui ajuste un tir parfait et marque. Pourtant il est défenseur et n’a pas l’habitude de tirer au but (Lilian Thuram, coupe du monde 1998),
  • « Quand tu es devant au score, que tu sens la balle, que tu frappes tes coups droits sur la ligne, dans un coin, sur un passing difficile que tu tentes parce que c’est devenu la normalité tellement tu es serein… J’apprécie énormément d’avoir eu ces moments à plusieurs reprises. Parce que c’est le rêve ultime pour tout athlète. ». Roger Federer

 

Pour faire face aux enjeux

Si vous souhaitez individuellement ou collectivement apprendre à faire face aux enjeux. Comprendre comment vous fonctionnez de manière préférentielle. Alors contactez moi pour que nous puissions en parler. Je propose des accompagnements collectifs ou individuels personnalisés.

Mon approche intégrative de la préparation mentale et du coaching professionnel me permet par exemple d’utiliser le profil de performance Spotlight. Cette démarche ludique vous permettra de comprendre vos forces, vos sources de stress. De déterminer le profil de votre équipe pour faire face aux enjeux qu’elle rencontre.

N’hésitez pas non plus à liker et commenter cet article en bas de page. Ce sera avec plaisir que j’y répondrai. Merci pour vos contributions.

 

Réserver un premier rendez-vous gratuit et sans engagement avec Pierre Cochat :

Coach professionnel, Préparateur mental et Sophrologue RNCP à Vincennes

RDV Contactez | Performance et coaching, Pierre Cochat

Publier un commentaire:

Performance et coaching - Logo - Vincennes

Pierre Cochat.

96 Boulevard de la Libération 94300 Vincennes
06 12 43 79 28
[email protected]