OMSAT-4 : Questionnaire de psychologie du sport

OMSAT-4, Habiletés mentales, Préparation mentale | Performance et coaching

OMSAT-4, mesurer sa performance mentale

OMSAT-4 qu’est-ce que c’est ? Ces phrases vous disent elles quelque chose ? « C’est un problème de confiance en soi », « j’avais la pression », etc. Combien de fois n’entendons-nous pas ces expressions dans les interviews ? Combien de fois des lacunes de hardiesse ont-elles mené à des échecs ?

Une démarche d’accompagnement d’un sportif, c’est à la fois prendre en compte les aspects physiques, techniques, tactiques, nutritionnels, mais également toutes les contraintes psychologiques, émotionnelles et mentales. Pourquoi, ne chercherions-nous pas à développer nos capacités mentales comme la confiance, la concentration, la motivation, la gestion du stress, la gestion des émotions, etc. de la même manière que nos capacités physiques ? La performance sportive ne passe t’elle pas aussi par ces aspects mentaux de la réussite ?

Il est donc essentiel de mettre en place un suivi régulier de ces facteurs de performance : pour s’assurer de leur régularité et de leur évolution dans le bon sens, déjà (de même que l’on suit l’évolution de ses muscles, de ses mouvements au fil de la pratique). Mais la meilleure raison, c’est la sécurité : il est toujours plus rassurant de savoir que votre confiance est élevée, que vous n’avez pas à craindre une chute drastique lorsque vous serez dans les starting-blocks, au moment où vous en aurez le plus besoin…

Cette démarche n’est pas réservée au sport de haut niveau (ou aux sportifs de haut niveau avec des staffs importants, des structures qui les suivent). Elle est utilisable par tout sportif étant investi dans son sport. Elle est aussi intéressante pour les entraîneurs, pour les coachs, pour les préparateurs : bien se connaître pour accompagner ses sportifs est certainement au cœur de la performance. Enfin, on peut aussi utiliser cette approche en entreprise.

 

Le questionnaire OMSAT-4

Aujourd’hui, le questionnaire de référence en psychologie du sport en français est l’OMSAT-4 (Ottawa Mental Skills Assessment Tool), créé par le Dr. John Salmela et son équipe de recherche. Ce psychologue canadien de renommée internationale, ancien professeur à l’université d’Ottawa, a également une grande pratique dans le suivi des sportifs.

L’OMSAT-4 est un questionnaire validé scientifiquement, testé et amélioré sur le terrain. Il est, par exemple, utilisé de manière régulière à l’INSEP, l’Institut National du Sport. Il permet d’obtenir des évaluations ponctuelles et régulières qui permettent autant d’améliorer les performances que de les maintenir à un niveau constant.

Le questionnaire Mindeval OMSAT-4 permet d’évaluer 12 habiletés mentales, classées selon trois grandes catégories. 

OMSAT-4 Habiletés mentales, Préparation mentale | Performance et coaching

 

12 habilités mentales

Tout d’abord, les habiletés de base sont indispensables au meilleur état mental durant la performance. Elles regroupent des indicateurs comme l’établissement de buts, la confiance et l’engagement. Elles définissent les cadres de la performance à accomplir ; et la situe dans la carrière ou simplement la vie du sportif.

Ensuite, les habiletés psychosomatiques sont importantes pour évaluer et réguler le niveau d’énergie mobilisé par le sportif. Elles concernent les réactions au stress, le contrôle de la peur, la relaxation, la vitesse d’activation. Elles sont une manière d’anticiper et de mesurer l’effort demandé à l’aune des capacités psychologiques du sportifs et de ses habitudes.

Enfin, les habiletés cognitives sont liées à tout ce qui touche à la réflexion et à la pensée. On y distingue la concentration, le contrôle des distractions, l’imagerie mobilisée durant l’effort, la flexibilité mentale… Elles permettent de rester au maximum de ses capacités pendant toute la durée de la performance. Par exemple, elles sont déterminantes dans les sports d’endurance.

 

Démarche de suivi longitudinal

Le questionnaire se passe en ligne et il dure une vingtaine de minutes environ. Une version française est disponible. 

Ensuite, il est nécessaire d’avoir un entretien d’échanges et de debriefing avec un coach spécialisé dans la préparation mentale. Il permet d’interpréter efficacement les divers résultats et de les mettre en perspective en vue de planifier une méthodologie efficace.

Ainsi, un plan d’actions et de suivi d’entrainement mental est ensuite proposé pour travailler ses habiletés mentales. Le développement des habiletés mentales passe par un entraînement mental, de la même manière que la préparation physique, technique, tactique. Vous avez la possibilité de développer des habiletés, par exemple, vos capacités cognitives. Vous apprendrez à créer une image mentale en utilisant vos capacités sensorielles.

Ce sont des séances d’entraînements à faire une première fois avec votre coach mental pour que vous puissiez ensuite les réaliser en autonomie. Ensuite, vous les mettrez en oeuvre lors des entraînements, des compétitions suite à une démarche d’adaptations régulières.

Vous pouvez repasser le questionnaire tous les 12 à 18 mois pour mesurer les évolutions.

 

Exemple d’analyse du graphique OMSAT-4

Dans le graphique présenté dans l’article et suite à l’entretien avec l’athlète concerné, je peux apporter les recommandations suivantes :

Établissement du but : le score est assez élevé (valeur de 5 sur 7) mais il peut être intéressant de rediscuter des objectifs (pas uniquement sous forme de course à faire, de place ou de chrono, mais de définition d’objectifs SMART – cf. article sur la préparation mentale).

L’engagement : c’est la valeur la plus élevée. Il sera intéressant de questionner les facteurs de motivation intrinsèque et extrinsèque.

Réaction au stress : la personne ne réagit pas très bien face au stress et n’utilise pas beaucoup de moyens de protection. Il existe de nombreux protocoles basés sur la respiration, la visualisation, le signe signal d’ajustement réflexe, etc.

Activation : le score est moyen (valeur de 4,5 sur 7). Cela peut être lié au stress aussi. Donc elle ne s’active pas vraiment, elle se laisse activer par le moment. Typiquement, la phase d’attente avant le départ de la compétition est un moment à travailler d’un point de vue mental. Nous pouvons mettre en place un protocole de pré activation mentale (Techniques d’optimisation du potentiel).

Reconcentration : le score est inférieur à la concentration, ce qui signifie que lorsqu’un facteur (interne ou externe) entraîne une déconcentration, la personne ne sait pas « se remettre dedans facilement », elle peut « lâcher dans sa tête ».

 

Pour aller plus loin sur le questionnaire OMSAT-4

N’hésitez pas à me laisser des commentaires en bas de page. Merci d’avance pour vos contributions.

Qu’est-ce que la préparation mentale ?

Découvrez ce que le triathlète, champion du monde, Frederik Van Lierde, nous livre sur l’intérêt de mieux se connaître.

Vous souhaitez faire votre premier triathlon, votre premier marathon ? Préparez mentalement cette épreuve !

Vous êtes chef d’entreprise, dirigeant et vous souhaitez avoir une autre approche de votre rôle, tel un sportif de haut niveau ?

Ainsi, si vous souhaitez aller plus loin sur votre approche mentale de votre sport, contactez moi via ce lien.

 

Mesurer sa performance mentale

Le questionnaire Préparation mentale OMSAT-4© challenge l’athlète en mesurant son niveau de préparation mentale. C’est une photo à un instant t et que l’athlète peut voir évoluer dans le temps. Le mental est le 1% ou 2% qui change tout. La démarche OMSAT-4© consiste en un questionnaire et une séance de décryptage. Il évalue 12 habiletés mentales.

Publier un commentaire:

Pierre Cochat.

96 Boulevard de la Libération 94300 Vincennes
06 12 43 79 28
[email protected]